LA RECHERCHE UTILITAIRE

La recherche utilitaire est le sport le plus proche de la réalité du travail d'un chien recherchant une personne égarée ; d'ailleurs certains départements n'hésitent pas à faire appel aux propriétaires de chiens pratiquant cette discipline pour les aider en cas de disparition.

 

LE PRINCIPE

 

Un traceur, figurant la personne égarée, va effectuer un parcours en posant 5 objets prétendument perdus. A l'équipe maître-chien, à qui l'on a fourni un vêtement appartenant à la personne égarée, de retrouver les indices et, bien sûr, le traceur.

Selon le niveau, le parcours sera plus ou moins long, avec plus ou moins de changements de terrain, les objets plus ou moins diversifiés et le délai entre le départ de la personne recherchée et l'équipe plus ou moins long. Lors des épreuves (on ne parle pas de concours puisqu'il n'y a pas de classement, chaque chien travaille sur une piste différente), les équipes peuvent obtenir un qualificatif qui leur permettra de progresser dans les niveaux.

 

LES CARACTERISTIQUES

 

- Le chien est équipé d'un harnais de travail auquel est attaché un "trait" léger de 8 à 10 mètres de long. Il peut également porter une "chabraque" le signalant, en particulier lors des passages sur route.


- On présente au chien, 15 minutes avant le départ, un "objet de référence" (vêtement déjà porté par la personne recherchée). Un petit scénario, "l'enquête", marque le début de la recherche : "On a aperçu la personne (décrite sommairement) dans telle parcelle de terrain (aire de départ), qui semblait aller dans telle direction...".


- Le chien doit trouver lui-même le début de la trace et un premier objet en effectuant quelques lacets à travers l'aire de départ.


- Le conducteur laisse l'initiative à son chien, se contentant de suivre au bout du trait, accélérant lorsque celui-ci file ou patientant quand il explore les abords.


- Le chien doit "marquer" chaque objet découvert ; il est chaudement félicité et peut même recevoir une récompense (croquette) avant de reprendre son parcours.


- La fin du parcours est marquée par la découverte de la personne recherchée, et saluée de copieux applaudissements, rituels et indispensables car, à l'entraînement, la fin du travail n'est marquée que par un objet plus conséquent.

 

 

Article rédigé par Françoise VERNON

Présidence du SCF

Philippe DUCHESNE

Le triangle

02400 ESSOMES SUR MARNE

Tel : 03 23 70 48 81

Email

Retrouvez nous sur Facebook

  • Wix Facebook page

© 2015-2019